Réduire l'empreinte carbone de votre culture, c'est possible !

Des leviers d’atténuation sont à mettre en place sur votre exploitation dès le mois de juin

Colza

Sur mes parcelles

de colza à récolter

Intercultures d’été

Implanter une interculture d’été (juillet – octobre) après la récolte et avant mon semis de culture d’automne (céréales d’hiver)2

kg de eqCO2 évités/ha1

soit l’équivalent de l’émission de eqCO2 à l’hectare de

passages de tracteurs (déchaumage)8

Sur mes parcelles

de colza à semer

Plante compagne

Introduire une plante compagne (100% légumineuse) lors du semis de colza6

kg de eqCO2 évités/ha1

soit l’équivalent de l’émission de eqCO2 à l’hectare de

passages de tracteurs (déchaumage)8

Modulation
intra-parcellaire

Moduler mes apports d’azote grâce à la modulation intraparcellaire4

kg de eqCO2 évités/ha1

soit l’équivalent de l’émission de eqCO2 à l’hectare de

passages de tracteurs (déchaumage)8

Fertilisation

Utiliser de l’urée contenant des inhibiteurs d’uréase5

kg de eqCO2 évités/ha1

soit l’équivalent de l’émission de eqCO2 à l’hectare de

passages de tracteurs (déchaumage)8

Au delà des leviers présentés ici, l’implantation de haies ou encore un ensemble d’autres leviers à mobiliser au cours du cycle cultural sont disponibles pour réduire l’empreinte carbone de votre colza tout en préservant votre rentabilité économique.

Les valeurs énoncées ici sont des moyennes de potentiels générés par ces leviers, basées sur les sources suivantes. Les résultats d’économies générées dépendront bien entendu des conditions de mise en place de ces leviers.

  1. On nomme ici émissions évitées, le bilan des émissions de GES lié à l’introduction du levier considéré. Dans certains cas, le stockage de carbone est également considéré, cela est alors précisé dans ce paragraphe
  2. Quel potentiel au regard de l’objectif 4 pour 1 000 et à quel coût ? Synthèse de l’étude – juillet 2019 étude réalisée pour l’Ademe et le ministère de l’agriculture et de l’alimentation, INRAE, p.65. Nous considérons ici dans les émissions évitées à la fois le résultat du bilan émissions de GES ainsi que le stockage de carbone
  3. teneur en azote de l’interculture : d’après la méthode Merci, crucifères 2,7% – légumineuses 3,6%.
    Émissions de GES associées aux résidus de l’interculture selon GES’tim+ et GIEC 2019
    Économies d’azote pour la culture suivante d’après les références issues de Semences de France
    Conversion en kg de eqCO2 d’après Agrosolutions à partir de GIEC 2019 et GES’tim+
  4. D’après les références d’économies de fertilisation issues de BeApi et selon Agrosolutions à partir des GIEC 2019 et GES’tim+
  5. D’après Agrosolutions à partir des références Agribalyse, GIEC 2019 et GES’tim+
  6. Économies d’azote liée à l’insertion de la légumineuse en précédent 33UN : Les 10 leviers en agriculture pour réduire les GES – p 141- Pellerin 2013 – INRAE
    Conversion en kg de eqCO2 d’après Agrosolutions à partir de GIEC 2019 et GES’tim+
  7. teneur en azote de la plante compagne : d’après la méthode Merci
    Émissions de GES associées aux résidus de l’interculture selon GES’tim+ et GIEC 2019
    Économies d’azote pour la culture de colza d’après les références Semences de France
    Conversion en kg de eqCO2 d’après Agrosolutions à partir de GIEC 2019, Gestim+et Agribalyse
  8. À partir de GES’tim+ et de la base carbone de l’Ademe

Modulation
intra-parcellaire

Ajustez, pilotez et modulez vos doses d’azote à la variabilité intra-parcellaire de vos parcelles grâce à BeApi.

À partir de la carte d’hétérogénéité intra-parcellaire des sols et de leur potentiel, vous déterminez avec votre coopérative les objectifs de rendement et de qualité de la culture ainsi que les doses d’azote et de soufre correspondantes pour chaque zone.

Découvrir les produits be Api

Fertilisation

Optez pour la solution Nexen contenant des inhibiteurs d’uréase pour votre fertilisation minérale.

NEXEN® est un engrais azoté stabilisé bénéficiant d’une technologie innovante. La matière active qui entre dans la formulation de NEXEN® est un inhibiteur dérivé du phosphore (Agrotain®) conçu pour limiter les pertes d’azote dans l’environnement et améliorer l’efficacité de l’azote apporté aux plantes.

Découvrir la solution Nexen

Interculture

Avec la gamme isol, choisissez les intercultures les plus adaptées à votre territoire.

Entre 2 cultures qui rapportent, choisissez une culture qui apporte

Découvrir la gamme isol

Plante compagne

Avec Covermix, introduisez une plante compagne 100% légumineuse à votre semis de colza.

COVERMIX est le 1er mélange de plantes compagnes + colza, prêt à l’emploi et facile d’utilisation.

Découvrir le mélange Covermix

 

légumineuse

Implanter une légumineuse en précédent. De nombreux choix s’offrent à vous :

Pois

Intégrez un pois protéagineux. Les semis de pois protéagineux Semences de France ont un bon rendement.

Plus d’information

Féverole

Intégrez une féverole. Les semis de féverole d’hiver disposent d’un bon rendement et d’une excellente productivité.

Plus d’information

Fourragère

Intégrez des légumineuses à votre fourrage, un large choix pour une réponse adaptée à votre besoin.

Plus d’information

  1. d’après AGRESTE (moyenne quinquennale rendement – 71,1 q/ha) et Agribalyse (0,439 kg eqCO2/kg de matière brute blé tendre)
  2. d’après AGRESTE (moyenne quinquennale rendement – 33 q/ha) et Agribalyse (0,94 kg eqCO2/kg de matière brute colza)